30 mars 2018

Ohé !

Ohé !

bateau bouteille

En mars 2014 j'ai lancé depuis la plage une bouteille à la mer, comme un naufragé sur une île déserte, j'ai rédigé un billet d'humeur ( de bonne humeur ) sur l'expo de Patrick Laroche à Rignac sur mon blog nouveau objetsperdus

Patrick Laroche a répondu pour préciser quelque peu sa démarche, des amis communs s'en sont mêlés, des retours, des échanges, ça partait bien !

J'ai fait pendant les premiers temps feu de tous bois : des commentaires d'expos pour donner envie d'aller les voir, des fiches expos pour partager mes expériences, des sujets syndicaux sur nos droits et nos devoirs de plasticiens, des plaidoyers en faveur de l'art contemporain ou de l'art brut, des évocations particulières de 14/18 ou du Tour de France, etc

Il y a eut Charlie, Sivens, j'ai osé quelques pages presque politiques, regonflé par Floréal Roméro comme au temps de mes vingts berges ! J'ai aussi quelquefois bouché des trous avec un poème ou une photo insolite …

Une poignée de fans s'est tout de même abonnée à mes salades

Et puis devant le silence de la mer j'ai commencé à renoncer

Et même si j'ai croisé quelques amis qui me disaient être lecteurs réguliers

j'ai souvent pensé que ma bouteille ne s'échouait jamais sur l'autre rivage !

 

 

Mais bon, aujourd'hui ça repart !

alors pour me prouver que vous existez bien, là bas, de l'autre côté de mon écran

et que vous avez ramassé mes flacons sur la plage

merci de me laisser vos commentaires,

vos suggestions, vos critiques !

directement sur le blog, au pied de mes articles

merci de vous abonner nombreux !

afin que j'envahisse régulièrement vos boîtes mails de mes coups de cœur ou de blues !

vous êtes ici 2

quelques choses à voir / photos / images / bons points / billets d'humeur / textes choisis articles indéfinis / compléments d'objets / art et manières / toutes choses bonnes à dire / mots plus hauts que d'autres / occasions perdues de se taire

bienvenue sur

objets perdus

blog d'humeurs et cabinet de curiosités

entrez libres !

 

 

 

 

Posté par artpieton à 20:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

02 juil. 2016

carte d’identité

Étude documentaire

carteOK2,50

C'est une carte d’identité.

C'est une carte d’identité de Français.

Délivrée par l' ̎État Français ̎. Nous sommes en 1944. C'est la guerre.

Le Chef d'État, de l' ̎ État Français ̎, c'est le Maréchal Philippe Pétain.

Le porteur de la carte, avant, était italien : il était venu, comme pas mal d'autres, travailler en France au début du siècle.

Il est français maintenant, naturalisé français, depuis 1930.

Au début, semble t'il, il a signé sa carte d'une croix. Par la suite peut être a-t'il appris un peu à écrire, alors il a inscrit son nom et son prénom, d'une autre encre.

Le préfet des Bouches du Rhone, lui,  il a une super signature, je trouve.

L'italien est en photo sur sa carte, il est photographié de profil, on regarde les gens de profil à cette époque, pas trop de face.

On a tout de même noté son profil busqué, légèrement, mais bon, c'est noté.

On a mentionné le manque de rectitude de son nez.

Il s'en tire bien lui, sa carte ne présente pas la mention juif écrit à la perforatrice spéciale.

La petite notice épinglée a l'intérieur précise bien les choses.

notice2,50

C'était la France

C'était il y a longtemps, c'était une vilaine période

C'est du passé, c'est de l'Histoire.

Et des histoires.

Mais bon ...

 

 

Enregistrer

Posté par artpieton à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 janv. 2016

Meilleure année 2016

"le vélo c'est comme la bicyclette, ça ne s'oublie pas !"  (Raymond Poulidor)

Nous n'oublierons pas cette foutue année 2015

Meilleure année 2016

 

voeux16

 

 

 

Posté par artpieton à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juil. 2014

La poésie du bitume

photo listes

La poésie du bitume

J'ai longtemps traversé la ville en fixant le macadam ou le ciment du trottoir. Et ramassé les papiers, nombreux. Pas n'importe lesquels, ceux où je décelais une écriture manuelle. C'était souvent une liste de courses, jetée. Ou perdue. Ou d'autres mots, doux ou fins mots, petits mots, papiers ouverts ou pliés, lettres déchirées, etc.

voir l'album

Posté par artpieton à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2014

La petite Galerie d'Art piéton

La petite Galerie d'Art piéton

était un cadre vitrine de  largeur 48cm x hauteur 56cm x profondeur 4,5cm.

“C’est pas grand, non, mais y’a d’la place” Jacques Brel (le Gaz)

accroché (vous accroche) au mur, dehors.

Membre du Comité de Défense des Sentiers Battus, se refusant toutefois à poursuivre les idées courantes, la petite GALERIE d'Art piéton était un vrai lieu d’exposition : des installations s'y succédaient avec une évidente irrégularité : au jour le jour, à la petite semaine, quinzaine du bleu, etc. On pouvait donc la voir en passant, elle méritait le détour, qu'on s'y arrête.  (Il y avait aussi une boîte aux lettres pour les messages, les remarques, les questions.)

Pour exposer dans la petite GALERIE d'Art piéton : c'était gratuit mais il n'y avait pas d'assurance ! On pouvait poser, accrocher, coller, punaiser, changer la couleur du fond, travailler sur la vitre, etc. Des dessins, des peintures, des objets, des textes, des poèmes, etc.

La petite GALERIE d'Art piéton a été installée pour la première fois en 1998 au mur du 21 rue de la Croix Blanche à ALBI et inaugurée le 19 septembre.

Entre cette date et juin 2000 elle a accueilli 36 installations.

Citons pour mémoire :

Allez à pied, le beau temps menace, Éloge de la boîte aux lettres, Inventaire du Musée des Oxydes, La boîte aux moi(s) de  Gérard Sabatier, 1999 quoi de neuf ? Saint Valentin le jour m'aime, César compression, Les mouches de Guy Roques et celles de Thérèse Brandeau, Jean Pierre Touillez, Tagore, Coline Trouvé, Marc Pessin, Mariette, André Beaudou, Jean Baptiste Gaudin, etc.

On a célébré en 1999 comme il se doit le premier anniversaire avec une expo de tous les messages recueillis dans la boîte aux lettres. Une exposition rétrospective était visible dans le hall du théâtre voisin de la Croix Blanche.

Le 21 septembre Emmanuel Wat et une équipe de FR3 sont venus filmer la petite GALERIE d'Art piéton pour "Vent Sud" et "Un jour en France"

La petite GALERIE d'Art piéton a été décrochée pour cause de déménagement pendant l'été 2000.

 

petite galerie

 

La petite GALERIE d'Art piéton est réapparue en octobre 2011 sur le mur du FRIGO, 9 rue BonneCambe à Albi jusqu'en juillet 2013. On a pu y admirer pendant cette période les installations de Jean Estaque, Pascale Drivière, Florence Richard, Marc Pessin, Marie Morel, Sophie Vigneau.

Puis de septembre 2013 à mars 2014 on a pu voir la petite GALERIE d'Art piéton au n°0 de la rue Sans Nom à Cordes-sur-Ciel.

Le lundi  24 mars, vers 10h, la petite galerie s'est auto-dissoute dans le brouillard d'un lendemain d'élections.

Le blog  galerieartpieton.canalblog.com qui témoignait de ses dernières installations disparaitra lui aussi prochainement.

 

Posté par artpieton à 21:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :